Vue générale des trois barrages
de retenue d'eau.

 

 

Concernant les réserves possibles d'eau sur Belle-Ile, les trois barrages actuellement en service peuvent contenir 835 000 mètres-cube (volume utile: 775 000 m3)
(Antoureau = 220 000 m3, Bordilla = 110 000 m3, Borfloc'h = 505 000 m3, dont 450 000 m3 utiles).

En temps normal, la consommation annuelle de l'ensemble de Belle-Ile varie entre 415 000 et 430 000 mètres-cube (source CCBI) et est plutôt en baisse malgré l'augmentation du nombre d'abonnés. Lorsque les barrages sont tous remplis, il y a donc une réserve de plus d'une année et demie de consommation d'eau.

Barrage d'Antoureau,
fin novembre 2005:
complètement à sec.

2 février 2017 : La pluviométrie du mois de janvier 2017 a été modérée avec 46,6 mm. Voir ci-dessous le détail de la pluviométrie (mois par mois) observée à Belle-Ile (station du Talut). Les relevés sont publiés sur le site internet : http://www.infoclimat.fr/climatologie-mensuelle/07207/decembre/2015/belle-ile-le-talut.html

1° juin 2011: Publication par la Préfecture du Morbihan d'un "arrêté de limitation ou de suspension des prélèvements d'eau dans le département du Morbihan".

____________________

Septembre 2010: Projet de construction d'une usine de traitement de l'eau, avec module de désalinisation: quelques informations complémentaires:

1) Historique des délibérations de la CCBI sur le sujet:

Délibération n° 08-271-24( du 23 OCT 2008)
EAU : CONSTRUCTION D’UNE NOUVELLE FILIÈRE DE TRAITEMENT D’EAU POTABLE - MARCHÉ DE MAÎTRISE D’OEUVRE
Le président rappelle aux membres du conseil communautaire que, par délibération n° 07-345-24 du 26 novembre 2007, il a été décidé de lancer une consultation au vue de la conclusion d’un contrat de maîtrise d’oeuvre avec projet pour la réalisation de la nouvelle unité de production d’eau potable.
La consultation a été engagée selon la procédure négociée prévue à l’article 144-1-1 du Code des Marchés Publics et le jury, constitué par délibération n° 08-134-24 du 5 mai 2008 a procédé à l’admission des candidats, à l’ouverture des plis, à l’examen des offres et à l’audition des candidats puis au classement des offres en application des critères fixés par le règlement de la consultation.
En application des dispositions des articles 66 VI et 168-V du Code des Marchés Publics, l’assemblée délibérante est invitée à attribuer le marché, au vu de l’avis émis par le jury.
Après en avoir délibéré, le conseil communautaire :
Décide d’attribuer le marché de maîtrise d’oeuvre pour la construction d’une nouvelle filière d’eau potable au groupement SOGREAH-Eau de Paris pour un montant de 651 551 € H.T. ;
Autorise le président à signer le marché et tout acte relatif à ce programme.

Délibération n° 10-200-24( du 8 juillet 2010)
EAU : NOUVELLE FILIÈRE DE TRAITEMENT DE L’EAU – LANCEMENT DES PROCÉDURES PRÉVUES AUX CODES DE LA SANTÉ PUBLIQUE, DE L’ENVIRONNEMENT ET DE L’URBANISME
Le plan de gestion des ressources en eau potable a été validé par les élus communautaires le 26 novembre 2007. Il prévoit l’amélioration de la gestion de la ressource en eau sur l’ensemble du territoire de Belle-Île-en-Mer par la réalisation d’un programme de travaux pour l’alimentation en
eau potable. Ces travaux consistent en la construction d’une nouvelle usine de traitement d’eau qui intègrera une unité de dessalement.
Par délibération n° 08-271-24 du 23 octobre 2008, la maîtrise d’oeuvre a été confiée au groupement SOGREAH – EAU DE PARIS – KASO. Le maître d’oeuvre a terminé l’élément de mission « PROJET ». Le rapport a fait l’objet d’une présentation aux élus communautaires le mardi 6 juillet 2010.
Il convient maintenant de lancer les procédures administratives prévues aux codes de la santé publique, de l’urbanisme et de l’environnement.
Entendu l’exposé du président, et après en avoir délibéré, le conseil communautaire, par 16 voix pour et 3 abstentions, autorise le président :
· à engager les procédures prévues par le code de la santé publique, par le code de l’environnement et le code de l’urbanisme
· à solliciter la déclaration d’utilité publique du projet

2) Suite aux questions diverses suscitées par ce projet, création en août 2010 d'une "Association Eaux douces, le dessalement en question" : Site de l'Association Eaux Douces à consulter ici

3) Quelques documents d'information additionnels:

a) La gestion de l'eau à Belle-Ile, disponible sur le site de "Eau du Morbihan".

b) Etude "Quels risques de pénurie d'eau sur les îles du Ponant ?" de M. Th. Chiron, Institut Universitaire européen. Document à télécharger ici. (A noter que la consommation d'eau à Belle-Ile se maintient à des valeurs inférieures aux prévisions de cette étude: cf. p. 82)

c) Dossier "la mer à boire" de la médiathèque "la Cité de la Mer" : dossier à télécharger ici

d) Enjeux environnementaux et économiques du dessalement de l’eau: document à consulter ici

e) Dossier spécial de "La recherche": Le dessalement est-il écologique ? dossier à consulter ici

____________________

Données concernant la pluviométrie et la question de l'eau à Belle-Ile (un millimètre de pluie équivaut à un litre par mètre carré, soit 1000 mètres-cube par km² ; la superficie de Belle-Ile est de 85 km²).
Les quantités de pluie observées sur Belle-Ile au cours des 12 dernières années sont les suivantes (source: station météorologique du Talut).

On constate que les valeurs moyennes annuelles sont d'environ 637 mm d'eau (11465 mm cumulés sur 18 ans).

Détail de la pluviométrie (mois par mois) observée à Belle-Ile (station du Talut). Données publiées sur le site internet: http://www.infoclimat.fr/climatologie-mensuelle/07207/decembre/2012/belle-ile-le-talut.html


_____________________

Barrage d'Antoureau (capacité 220 000 m3),
photos prises le 11 novembre 2007


Antoureau: détail

Barrage de Bordilla (capacité 110 000 m3),
photo prises le 11 novembre 2007: le barrage est plein

Barrage de Borfloc'h (capacité 520 000 m3),
photos prises le 11 novembre 2007


Borfloch: détail

_______________

Préfecture du Morbihan - Recueil des actes administratifs n° 2006-11 de la 2ème quinzaine de Avril 2006 - Date de publication le 12/05/06
06-04-20-003- Arrêté préfectoral d'autorisation de pénétrer sur les propriétés privées afin de procéder à la réalisation d'une prospection géophysique pour l'implantation de forages sur le territoire des communes de SAUZON, LE PALAIS, LOCMARIA et BANGOR

Le préfet du Morbihan
Chevalier de la Légion d'Honneur
Officier de l'Ordre National du Mérite
Vu la loi du 29 décembre 1892 sur les dommages causés à la propriété privée par l'exécution de travaux publics ;
Vu la loi n° 374 du 6 juillet 1943 relative à l'exécution des travaux géodésiques et cadastraux et à la conservation des signaux, bornes et repères validée et modifiée par la loi n° 57-391 du 28 mars 1957 ;
Vu le décret n° 65-201 du 12 mars 1965 modifiant l'article 7 de la loi du 29 décembre 1892 ;
Vu la demande en date du 28 mars 2006 de M. le Président de la Communauté de Communes de Belle-Ile-en-Mer qui a décidé de lancer une campagne de recherche d'eau souterraine afin de diversifier ses ressources en eau potable. Cette recherche nécessite la réalisation d'une prospection géophysique pour identifier des sites pour l'implantation de forages sur le territoire des communes de SAUZON, LE PALAIS, LOCMARIA et BANGOR ;
Vu les plans annexés ;
Sur la proposition de M. le Secrétaire général de la préfecture du Morbihan ;
ARRÊTE
Article 1er - Les personnes des bureaux d'études agissant au profit de la Communauté de Communes de BELLE-ILE EN MER , " Lithologic et " Terre et Habitat ", chargées de la prospection ainsi que les agents de la DDAF du Morbihan assistant la collectivité pour cette étude, sont autorisées à circuler librement sur le territoire des communes de SAUZON, LE PALAIS, LOCMARIA et BANGOR , à pénétrer dans les propriétés publiques et privées, closes ou non closes (sauf à l'intérieur des maisons d'habitation), à pratiquer au besoin sur les talus et dans les parcelles boisées quelques coulées pour effectuer des visées, à planter des piquets, à apposer des marques sur les objets fixes du voisinage et à effectuer des sondages de reconnaissances en vue de la réalisation d'une prospection géophysique pour l'implantation de forages. La bande de terrain intéressée par l'étude du projet figure sur les plans joints au présent arrêté.
Article 2 - L'introduction dans les propriétés closes des personnes désignées ci-dessus ne pourra se faire que 5 jours après que la notification ait été faite au propriétaire, ou, en son absence, au gardien de la propriété. A défaut de gardien connu demeurant dans la commune, le délai ne court qu'à partir de la notification au propriétaire faite en mairie. Passé ce délai, les personnes précitées pourront y pénétrer.
Article 3 - Le présent arrêté devra être affiché en mairie 10 jours avant l'introduction des agents dans les propriétés et une copie devra être présentée par chaque agent désigné à l'article 1er et ce à toute réquisition.
Article 4 - Il ne pourra être fait de fouilles, abattu d'arbres fruitiers, d'ornement ou de haute futaie, ou causé tout autre dommage, avant qu'un accord amiable ne soit établi entre l'administration et le propriétaire ou son représentant, ou qu'à défaut de cet accord il ait été procédé à une constatation contradictoire destinée à fournir les éléments nécessaires à l'évaluation des dommages.
Article 5 - A la fin de l'opération, tout dommage éventuellement causé par le personnel chargé des études, sera réglé entre le propriétaire et l'administration dans les conditions indiquées par la loi du 22 juillet 1889 modifiée par le décret n° 53-934 du 30 septembre 1953.
Article 6 - Il est expressément défendu d'enlever les piquets ou jalons, de détruire les repères placés par les agents ou de causer aucune espèce de trouble dans les opérations de ces agents.
Article 7 - La présente autorisation sera périmée de plein droit si elle n'est pas suivie d'exécution dans les six mois de sa date.
Article 8 -MM. les maires de SAUZON, LE PALAIS, LOCMARIA et BANGOR , prêteront en cas de besoin, leur concours aux agents de l'administration et aux personnes auxquelles elle délègue ses droits pour l'accomplissement de leur mission. Ils prendront les dispositions nécessaires pour que les personnes ci-dessus désignées puissent consulter les documents cadastraux et accéder à la salle où ils sont déposés.
Article 9 - M. le secrétaire général de la préfecture du Morbihan, M le sous-préfet de Lorient, M. le président de la Communauté de Communes de BELLE-ILE EN MER, MM. les maires de SAUZON, LE PALAIS, LOCMARIA et BANGOR, M. le colonel commandant le groupement de gendarmerie du Morbihan à VANNES, sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté qui sera affiché dans les mairies concernées, et inséré au recueil des actes administratifs de la préfecture du Morbihan

Vannes, le 20 avril 2006
Le préfet,
Par délégation
Le secrétaire général
Yves HUSSON

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De Goulphar à l'île Bangor De Goulphar à l'île Bangor Pointe des Poulains Aiguilles de Port-Coton Plage de Donnant De Donnant au Grand Guet De Goulphar à l'île Bangor De Goulphar à l'Ile Bangor De Goulphar à l'île Bangor De l'île Bangor à Porh Gwenn De Porh Gwenn à Kastel Brand De Kastel Brand au Skeul Du Skeul à Kerzo De Kerzo à La Biche De La Biche à la pointe Bugul De La Biche à la pointe Bugul De la pointe Bugul à Port Guen De la pointe Bugul à Port Guen Le Palais Des Curés à Port Jean Sauzon Sauzon De Fri Mez à Kerledan De Kerledan à Donnant De Baguen Hir à Fri Mez